Ateliers

Atelier de planification

En Février 2013, dans le but d’une identification exhaustive des besoins réels, de faire une planification qui répond aux vrais défis du domaine psychosocial et d’améliorer les services psychosociaux offerts à la population, le secrétariat de la plateforme des intervenants dans le domaine de psychosocial, en collaboration avec la GIZ/zfd, a organisé un atelier d’identification des besoins en assistance psychosociale au Burundi. Cet atelier a eu lieu en date du 19 février 2013 au Kings Conference Center à Bujumbura. Les participants à cet atelier étaient les organisations membres de la plateforme, les coordinateurs des CDFC ainsi que les représentants des ministères techniques concernés par le domaine.

Les enfants en situation d’urgence.

Le contexte de violence humanitaire actuel a généré des comportements dénotant une vulnérabilité psychologique et souvent ce sont les enfants qui paient un lourd tribut. En effet, la plupart d’enfants qui vivaient en Mairie de Bujumbura se sont vu forcés à quitter leur domicile pourtant lieu de leur histoire pour aller vivre ailleurs (autres quartiers de la ville, provinces du pays ou refugiés dans d’autres pays) fuyant ainsi les atrocités.

Certains enfants ont vu les leurs (parents, proches, voisins ou camarades) tués.  D’autres  enfants ont été victimes directes des violations graves telle la mort, les blessures, le viol….  Ce type de violence est renforcé par un contexte où les gens semblent perdre le sens de protection de la vie et de l’interdit.  Et dans cet état de fait, les enfants voient leur niveau de résilience baisser pour comprendre et donner sens ce qui leur arrive, et peuvent opter pour la souffrance dans le silence.

Face à cette situation, la PPSM a contribué à la création d’un environnement de protection et de prise en charge des cas d’enfants victimes de violence sexuelle. Dans ce cadre, PPSM a organisé un atelier de renforcement des capacités des Animateurs des EAE et des Assistants Sociaux (intervenants communautaires auprès des enfants) des zones Buterere, Kinama, Kamenge, Ngagara, Buyenzi, Musaga, Kanyosha, Nyakabiga de la Mairie de Bujumbura sur l’identification, la prise en charge à leur niveau et documentation des problèmes qui pèsent sur les enfants en vue de répondre à leurs besoins de façon spécifique.  Cet atelier a eu lieu au Centre Suédois en Aout 2016. Au total 60 intervenants communautaires ont été formés. Cette activité a été possible grâce à l’appui de l’UNICEF. La même formation est organisée pour 60 enseignants des écoles secondaires des précédentes zones de la mairie de Bujumbura au mois d’Octobre 2016.

Une autre formation sur la prise en charge psychosociale des enfants en situation d’urgence a été organisée et 180 enseignants des écoles fondamentales et secondaires ont participé au mois de Mai 2016.

Formation continue des psychologues des organisations membres

Nous dispensons une formation continue, pour les psychologues des organisations membres, tant théorique que pratique en psycho traumatologie notamment sur différentes techniques de gestion du stress et d’activation des ressources positives chez les victimes du traumatisme. Nous organisons aussi des séances de supervision pour renforcer techniquement et émotionnellement l’équipe en cours de formation. Cela permet aux participants de faire une rétrospective de leurs interventions et d’échanger sur comment chacun active ses ressources pour faire face au stress lié au contexte sécuritaire et à la relation d’aide.

Renforcement des capacités des acteurs psychosociaux

Au niveau de base, cette activité a été organisée pour les agents communautaires en psychosocial et en sante mentale des différentes zones de la Mairie de Bujumbura. Dans le but de la décentralisation de nos services, nous sommes en train d’organiser des formations similaires à Makamba et Gitega. Les membres de 14 organisations a Makamba et 20 organisation a Gitega viennent de participer à des séances de formation afin de renforcer leurs capacités Au haut niveau, des séances de formation spécialisée en cours d’emploi et une supervision pour les psychologues prestataires dans 15  organisations œuvrant dans le domaine psychosocial ont été réalisées.